MGP Passion Grands Prix

Sports mécaniques en général et Championnat du Monde de vitesse moto en particulier
 
Histoire des GPHistoire des GP  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Bilan de la saison MotoGP 2014

Aller en bas 
AuteurMessage
saarinen
Almanach technique
avatar

Nombre de messages : 1905
Age : 72
Localisation : Boën, dans la Loire
Date d'inscription : 05/02/2007

MessageSujet: Bilan de la saison MotoGP 2014   Dim 16 Nov - 16:13

Apres Valence qui marque la fin de la saison, l'heure est venue de faire le bilan d'une saison de MotoGP dominée par Marc Marquez et par Honda.
Bien sur, on peut toujours dire que Marquez est un extraterrestre et qu'il va garder le titre pendant de nombreuses années. De même la puissance financière et technique de Honda pourrait laisser croire que l'avance prise par le géant japonais ne sera jamais comblée.
Vu sous cet angle, pas de quoi s'enthousiasmer et il y aurait même de quoi être découragé de suivre les prochaines saisons.
Seulement voilà, Yamaha, challenger habituel de Honda a réussi, malgré des moyens très inférieurs, à le tenir souvent en échec. A ce titre, 2015 aura pour la marque d'Iwata un parfum de revanche, revanche déjà amorcée durant la seconde moitié de la saison avec 4 victoires, contre aucune dans la première moitié. Le retard technique de Yamaha était bien réel, mais pas aussi important que les résultats bruts pourraient le laisser croire. C'est surtout le phénomène Marquez qui a pris tout le monde de cours, par son culot, par son talent, sa décontraction, sa facilité apparente, et grâce a un niveau de pilotage jamais atteint. Il ose ce que les autres ne se sont jamais risqués a faire, laissant l'adversité dans le désarroi.
On a longuement parlé de Lorenzo et de ses problèmes de confiance, et je crois qu'il est profondément atteint. Son talent n'est pas en cause, comme il le montre en essai et parfois en course, mais il commet une foule d'erreurs. Il est tendu et ce stress permanent lui a servi une fois dans la saison, en Aragon. Marquez et Pedrosa se sont trouvés complètement décomplexés et sur d'eux, dans des conditions de courses épouvantables, et ont chuté. Lorenzo était dans l'état d'esprit inverse et çà l'a servi.
Il y a de la chance, mais aussi du réalisme qui lui ont permis de triompher enfin.
Son autre victoire célébrée au Japon lors du pire week-end de Marquez, ce dernier multipliant les problèmes techniques sur sa machine. Lorenzo a triomphé dans ces conditions alors que Rossi n'a rien pu faire face a Marquez. C'est là sans doute le meilleur Grand Prix de Lorenzo, pourtant pas totalement satisfaisant vu le handicap de Marc Marquez. Ce sont des résultats indignes du talent du pilote Yamaha qui vaut bien mieux que çà, si son attitude continuellement négative ne l'entrainait toujours vers le bas. Il craint la bruine sur la piste, il craint Rossi, il est complexé face a Marquez a qui tout réussi, sur la piste et en dehors. Le problème de Lorenzo est qu'il ne sait pas vraiment pourquoi il ne gagne plus. Son manque de condition physique? son style s'adaptant difficilement aux nouveaux Bridgestone? sa M1 trop brutale? Il analyse et il le pense, mais sans aucune certitude. Il est désemparé devant l'adversité, comme si la victoire était sa raison de vivre, et qu'en ne gagnant plus, la vie n'avait plus de saveur. Il aurait besoin de l'enthousiasme dont fait preuve son coéquipier envers et contre tout. Pas si simple.
A force d'observer Rossi depuis ses débuts et aussi pendant l'épisode Ducati, j'avoue ne pas être surpris le moins du monde par sa saison. Soyons clair, Rossi a fait le pilote "d'essai" pendant deux saisons, perdant l'habitude de se battre et de chercher les derniers millièmes de seconde au point que son pilotage en a souffert et a stagné, voir régressé. Sans vouloir nier en quoi que ce soit le génie de Stoner, Rossi est arrivé chez Ducati au moment le plus défavorable, les solutions techniques étant totalement dans l'impasse face aux progrès des japonaises. Bien des pilotes ont disparu après un passage dans l'usine italienne, Gibernau et d'autres.
Rossi a une carrière sans pareille, parce que le bonhomme est d'une autre trempe. Sa première qualité est son intelligence, sa capacité d'analyse et a relativiser. Il ne se raconte pas d'histoires et accepte ses erreurs et ses point faibles. Du moins en prend-il conscience pour mieux les combattre ou les rectifier. Sa saison 2013, je l'avais écrit a l'époque, a été le constat d'un échec abominable et inacceptable. Il préférait tout arrêter que continuer a un tel niveau, mais il y avait la passion de la course et arrêter dans de telles conditions était inacceptable également. A partir de ce constat, il a analysé ses faiblesses et celles de son équipe, celles de sa moto aussi, il a tout fichu parterre et tout reconstruit.
Le plus visible a été son changement d'attitude sur la moto, sa position adaptée aux pneus actuels déportant le corps de façon considérable vers l'intérieur du virage de façon a ménager les bords des bandes de roulement. Contrairement a ce qui a été dit et écrit, c'est surtout par son feeling de plus en plus aiguisé qu'il a été amené a modifier son pilotage et non pas parce qu'il copiait le style Marquez/Stoner, même si ce qu'il voyait l'amenait a s'interroger. En effet, sa taille n'a rien a voir avec celle de Stoner ou de Marquez, et les positions ne sont pas transposables.
Il est faux de croire que Rossi a bossé comme un damné cet hiver et s'est contenté de vivre sur son acquis pendant le saison 2014, car c'est le contraire. Je l'avais écrit en début de saison, Marquez amuse Rossi, et l'admiration est réciproque, ce qui a amené Rossi a un nouveau challenge: battre Marquez sur une saison. Sa progression en 2014 l'a conforté dans l'idée que c'était possible à condition de travailler encore, et de prêter attention a une foule de détails qui tous mis bout à bout, lui permettront de triompher sur une saison.
Sa place de second cette année au championnat du monde était essentielle pour Rossi pour plusieurs raisons. Bien sûr, il voulait battre son coéquipier pour l'honneur, mais surtout pour faire passer le message a Yamaha: "Quand je dis que je vais me battre pour le titre, je vais le faire car j'en suis capable. Même mon coéquipier ne fait pas le poids en face de ma volonté. A ce titre, il faut développer la moto très précisément comme je le demande et j'amènerai le titre".
Cà parait tenir du roman? Peut-être, mais je suis également certain que cette lutte avec Lorenzo était motivé par son désir de crédibilité vis a vis de Yamaha.
J'hésite à inclure Pedrosa dans ce quatuor de grands pilotes, non qu'il n'ait pas le talent, mais il a bien d'autres lacunes qui le laisseront hors du podium la plupart du temps.
Pedrosa est "un gentil", il admire Marquez et sait qu'il ne peut rien faire face à lui. Apres tout, on lui demande une place de second et il remplira son contrat (loupé pour cette année).
Par ailleurs, sa taille et son faible poids sont devenus de très gros handicaps avec les Bridgestone 2014 qui demandent un déport important du poids du corps vers l'intérieur du virage, mais avec Dani, son déport n'est jamais suffisant....
Je pense très sérieusement que même si pour une raison quelconque, Marquez était hors course en 2015, Pedrosa ne serait pas davantage champion du monde.

Reste le phénomène, le surdoué, celui pour qui tout parait facile, Marc Marquez. Facile? pas si sûr.
J'avais remarqué en Moto2 que Marquez dépassait souvent la limite et parvenait néanmoins a rattraper des situations désespérées pour les autres pilotes. J'ai le sentiment qu'aujourd'hui, cette capacité a rattraper des situations invraisemblables l'ont amené a penser que tout est possible, il suffit d'oser.
Il y a donc le culot, mais pas seulement: on peut entrer plus vite que tout le monde dans un virage, encore faut il arriver à le négocier. Et là, je retrouve très clairement une caractéristique du style de Stoner, bien plus marquée encore que sa position sur la moto. J'ai souvent écrit a propos de l'australien qu'il n'anticipait pas, mais improvisait en fonction du comportement de sa moto, sans a priori. En virage, Marquez procède de la même manière: il entre en survitesse en se disant "on verra bien comment çà passe, je trouverai une solution, mais il faut que çà passe". Je suis bien certain que cette manière de procéder est a l'opposé de celle d'un Lorenzo et d'un Pedrosa. Marquez sait que même si il a poussé le bouchon un peu loin, au pire il fera une goutte d'eau et rattrapera le temps perdu dans les virages suivant.
Car aujourd'hui, l'avantage de  Marquez est en entrée de virage et nulle par ailleurs, et surtout pas en sortie de virage depuis la mi-saison et depuis les progrès des M1.
En entrée de virage, l'électronique et la boite seemless intégrale doivent donner un sérieux coup de main au jeune espagnol, mais c'est là toute son intelligence que de savoir exploiter cet avantage.

On a là trois pilotes d'un niveau jamais atteint, Marquez d'abord, puis Rossi et Lorenzo, et enfin Pedrosa.
cependant, l'an prochain, je pense qu'on aura Rossi contre Marquez, Lorenzo comme arbitre, aidé peut être par Pedrosa quand il est dans un bon jour.

Qui peut venir se mêler à ce quatuor en 2015? Personne je pense, et pour une raison simple.
L'effet Marquez consiste a tirer le niveau de pilotage vers le haut, et c'est particulièrement vrai pour ses trois principaux rivaux. Rossi est en pleine progression, Lorenzo, même handicapé par son mental, va être beaucoup plus fort qu'en 2014, et plus fort qu'il n'a jamais été. Reste Pedrosa qui risque d'être rejoint par le second bataillon.

Les autres pilotes vont progresser, mais ils ne sont pas sur la même planète et le même niveau. Les deux Andréa de chez Ducati sont a mon avis les plus proches du quatuor, il reste a savoir a quel moment de la saison, la GP15 sera vraiment supérieure aux GP14 et GP14.2, et même quand ce sera le cas, il restera à combler la différence de pilotage. Ianone me parait être le plus proche du quatuor de tête par son pilotage sans complexe et son aptitude au combat. Mais Dovizioso risque d'être poussé en avant par les "folies" de son co-équipier.
Le troisième bataillon de pilotes est constitué par les pilotes de moto d'usine d'écuries privées, dominé par les pilotes Tech3, mais comptant aussi Redding, Crutchlow, les pilotes PRAMAC. Là, je dois dire que j'attends avec beaucoup de curiosité la prestation de Danilo Petrucci qui risque de bousculer ce troisième peloton, voir même le second....
Et puis la cas Miller dont je ne sais quoi attendre.

En 2014, on a vu une domination sans partage, ou presque de Honda et de Marquez.
En 2015, je pense que ce sera une autre histoire, avec une domination très contestée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://woshhhh.fr
Henry
L'homme de glace
avatar

Nombre de messages : 1195
Age : 60
Localisation : Centre
Date d'inscription : 22/12/2007

MessageSujet: Re: Bilan de la saison MotoGP 2014   Mer 19 Nov - 21:35

Un bilan très détaillé et précis, merci.

Perso, je vais faire bien plus court, car je n'ai pas grand chose à dire de plus.

Franchement, en toute honnêteté, Marquez ne m'a pas surpris plus que ça. Certes je ne m'attendais pas à autant de victoires, mais je n'avais
guère de doute sur son titre.
De même, le retour de Rossi au premier plan avec une volonté et un talent intacts, ne m'ont pas surpris.

En revanche je dois bien avouer que ma surprise et déception vient de Lorenzo, que j'imaginais très proche de Marquez, capable de le
faire régulièrement vaciller (sans toutefois le détrôner). Je le voyais marquer Marquez à la culotte course après course, sans rien lâcher, devançant du même coup le reste de la troupe.
On peut lire partout (et je partage cet avis), que Pedrosa reste un bon pilote, qu'il mérite sa place chez Honda, et qu'il ne lui manque pas grand chose...
Cependant, tout le monde s'accorde à dire que Lorenzo à fait une mauvaise saison, et au final Dani est derrière lui......... scratch

Chose qui me laisse perplexe, c'est les "louanges" qui sont faites à l'endroit de Ducati, qui, selon moi, sans l'aide du règlement auraient été en milieu de tableua.
Reste à voir la mouture 2015, qui je l'espère, sera réellement une nouvelle moto, avec tout ce que cela laisse espérer..

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurent74



Nombre de messages : 307
Age : 35
Localisation : Yaute
Date d'inscription : 11/02/2012

MessageSujet: Re: Bilan de la saison MotoGP 2014   Jeu 20 Nov - 0:43

Mauvaise saison pour Lorenzo, certes pas a top, mais 3 ème au championnat quand même !

Surement perturbé en début de saison, il a je crois un vrai problème entre l'évolution de sa moto avec le pneu bridgestone avant, et son style de pilotage. On voit Rossi progresser toute la saison, radicaliser son style de pilotage, il roule comme marquez avec une différence toutefois car je trouve Rossi plus fluide que Marquez qui est un gros bourrin en entrée et sortie de courbes.
La honda bouge énormément avec Marc, beaucoup moins avec Dani.

C'est toujours difficile de déterminer qui de la moto ou du pilote fait la différence entre le premier et le deuxième sur une course ou un championnat.
Plusieurs fois ici on a débattu sur le sujet Honda meilleure moto ou marquez meilleur pilote, je suis de la première solution qui peut-être prouvée par le fait qu'en deuxième partie de saison, quand la Yamaha est devenue plus efficace en sortie de courbe, Rossi et Lorenzo ont pu menacer et souvent être devant aux qualifs, ou en course .
Si Marquez était le soit disant magnifique pilote intouchable et immensément talentueux qu'on le prétend il n'aurait surement pas autant chuté en deuxième partie de saison, et il aurait continuer a survoler le championnat comme en première partie !
67 points d'avance sur le deuxième c'est pas non plus extraordinaire ...!

Pour le cas de Dani, il est difficile de comprendre ce qui se passe, a croire que ce pilote ne sait briller que quand son coéquipier n'est pas dans un bon jour ou quand il est hors course!
On dit toujours qu'il n'y a pas de consigne d'équipe chez honda, on peut aussi parfois se poser la question si ce n'est pas l'inverse !


Du même avis que Henry concernant les Ducatis,mais malgré cet avantage de règlement es-ce que lui seul justifie que les ducatis soient un peu moins loin du trio de tête que pendant la période Rossi ? Dovi et Ianone sont-ils meilleurs pilotes sur la ducati que l'étaient Rossi, ou Hayden ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saarinen
Almanach technique
avatar

Nombre de messages : 1905
Age : 72
Localisation : Boën, dans la Loire
Date d'inscription : 05/02/2007

MessageSujet: Re: Bilan de la saison MotoGP 2014   Jeu 20 Nov - 9:14

Pour être plus précis quant à l'évolution technique sur cette saison, je pense que la Honda était initialement supérieure à la Yamaha dans tous les domaines: freinage, entrée de virage, vitesse de passage en virage là où en 2013 la Yamaha avait une nette supériorité, sortie de virage si bien que les pilotes Yam n'avait aucun moyen de combattre Marquez et même Pedrosa. En outre, la M1 souffrait d'un moteur rugueux manquant d'onctuosité du fait de la limitation de la consommation. Lorenzo et Rossi n'avaient rien pour faire face au raz de marée Marquez. C'était la réalité jusqu'à l'intersaison.
C'est à Misano que j'ai vu pour la première fois une M1 plus rapide que la RC213. Le plus flagrant se voyait dans les sorties de virage. Rossi pouvait passer Marquez en sortie de virage, phase dans laquelle il était bien plus rapide. On aurait dit que la M1 avait brusquement gagné des chevaux ce qui n'est évidemment pas la cas puisque les conceptions moteur sont figées depuis le début de l'année.
Je pense que les ingénieurs Yamaha ont travaillé sur la gestion électronique du moteur pour conserver la même consommation tout en ayant une bien meilleure progressivité, plus de couple à moyen régime, le tout donnant une motricité plus facile à maitriser par les pilotes.
Aujourd'hui, la RC213 conserve son avantage en entrée de virage grâce à sa boite de vitesse, mais aussi en usant moins ses pneumatiques surtout à l'avant, lui permettant d'utiliser des gommes plus performantes que sur la Yamaha. Je pense que cela est du avant tout à un centrage des masses différent, la Yamaha étant très chargée sur l'avant avec un centre de gravité plus haut placé augmentant les transfert de charge au freinage.
Il ne faut surtout pas croire que ces différences soient énormes entre la Yamaha et la Honda. Elles sont infimes, au contraire car gagner ou perdre une course aujourd'hui tient à presque rien, mais elles existent néanmoins.

Pour Ducati, je le redis, je pense que Dall'Igna a surtout été habile pour exploiter au mieux les avantages d'un règlement totalement improvisé. La GP14 souffre des mêmes maux que ses devancières et l'encombrement et l'architecture moteur en sont la cause puisque l'on a tout changé par ailleurs et que l'on retombe toujours sur ce fameux problème de sous virage. La GP2015 aura un nouveau bloc qui n'aura plus été conçu pour être porteur et qui aura un positionnement des bancs de cylindres différent. Mais la route va être longue avant de rejoindre l'efficacité d'une M1 ou d'une RC213 car les caractéristiques idéales tiennent à "l'épaisseur d'un cheveux". J'exagère à peine.

Un dernier mot pour 2015, saison pour laquelle la RC213 va être très difficile à améliorer. Cela tient a une rigidité du châssis idéale pour le pilotage de Marquez. Quand je parle de rigidité, entendez un manque de rigidité qui donne à la Honda une maniabilité diabolique dans les petits coins, Là où la M1 parait être tellement mal à l'aise. Marquez a un pilotage très inspiré supermotard et cette rigidité modérée l'aide beaucoup au contraire d'une M1 très rigide.
La demande de Rossi auprès de Yamaha va dans ce sens, et la version M1 2015 a un châssis et un bras arrière sans doute moins rigide qu'il ne l'était en 2014, ce qui a paru enchanter leur pilote. Chez Honda, on a voulu rendre le châssis plus rigide, et cela n'a pas enchanté Marquez qui l'a trouvé beaucoup plus difficile à piloter...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://woshhhh.fr
Henry
L'homme de glace
avatar

Nombre de messages : 1195
Age : 60
Localisation : Centre
Date d'inscription : 22/12/2007

MessageSujet: Re: Bilan de la saison MotoGP 2014   Jeu 20 Nov - 21:51

Laurent74 a écrit:
Si Marquez était le soit disant magnifique pilote intouchable et immensément talentueux qu'on le prétend il n'aurait surement pas autant chuté en deuxième partie de saison, et il aurait continuer a survoler le championnat comme en première partie !
67 points d'avance sur le deuxième c'est pas non plus extraordinaire ...!
Il n'est pas "soit disant" magnifique... il est immensément talentueux, et il n'a pas "autant chuté" que ça. Juste qu'il a enchainé le peu "d’erreurs" qu'il a faites. S'il avait commis ses 3 boulettes au GP 2, 7 et 11 par exemple, personne n'en parlerait...
Il a continué à survoler, y compris dans le dernier GP, alors qu'il avait le titre en poche et rien à prouver.
Si 13 victoires sur 18 courses, ce n'est pas survoler une saison, je ne comprends pas lol!
saarinen a écrit:
Un dernier mot pour 2015, saison pour laquelle la RC213 va être très difficile à améliorer. Cela tient a une rigidité du châssis idéale pour le pilotage de Marquez. Quand je parle de rigidité, entendez un manque de rigidité qui donne à la Honda une maniabilité diabolique dans les petits coins, Là où la M1 parait être tellement mal à l'aise. Marquez a un pilotage très inspiré supermotard et cette rigidité modérée l'aide beaucoup au contraire d'une M1 très rigide.
La demande de Rossi auprès de Yamaha va dans ce sens, et la version M1 2015 a un châssis et un bras arrière sans doute moins rigide qu'il ne l'était en 2014, ce qui a paru enchanter leur pilote. Chez Honda, on a voulu rendre le châssis plus rigide, et cela n'a pas enchanté Marquez qui l'a trouvé beaucoup plus difficile à piloter...
Tout est dit en peu de phrases, je partage à 100% et je remercie saarinen qui dit si bien ce que je pense sans avoir les mots justes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vieu fan



Nombre de messages : 121
Age : 65
Localisation : normandie region de Rouen
Date d'inscription : 24/10/2013

MessageSujet: Re: Bilan de la saison MotoGP 2014   Dim 23 Nov - 14:06

Je viens de visionner la derniere course moto 3 du championnat d Espagne remportee par un petit français Fabio Quartarora .Championnat qu il remporte pour la 2eme annee consecutive ! Quel talent ce gamin il n a laisse que des miettes aux autres et quand on voit son palmares a 15ans c est quelque chose . Alors moi je pense que la releve tant attendue dans la moto française et peut etre plus elle est la . Et l an prochain il debarque en GP en moto 3 dans une tres bonne equipe . Nul doute que cela devrait marche pour lui .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henry
L'homme de glace
avatar

Nombre de messages : 1195
Age : 60
Localisation : Centre
Date d'inscription : 22/12/2007

MessageSujet: Re: Bilan de la saison MotoGP 2014   Dim 23 Nov - 19:44

vieu fan a écrit:
Fabio Quartarora .Championnat qu il remporte pour la 2eme annee consecutive ! Quel talent ce gamin il n a laisse que des miettes aux autres et quand on voit son palmares a 15ans c est quelque chose . Alors moi je pense que la releve tant attendue dans la moto française et peut etre plus elle est la . Et l an prochain il debarque en GP en moto 3 dans une tres bonne equipe . Nul doute que cela devrait marche pour lui . 
Tu veux sans doute parler de Fabio Quartararo lol!
Effectivement, le garçon semble avoir du talent !!
Il faut bien qu'il garde les pieds sur terre, qu'il reste concentrer, qu'il travaille encore et encore.
Si je veux pousser le bouchon, grossir le trait, je dirai qu'il a seulement battu des pilotes du championnat d'Espagne... il va dorénavant devoir se frotter, a des pilotes suffisamment talentueux pour mériter un guidon en Moto3.
Et justement, j'ai peur que la presse professionnelle (et française en particulier) en fasse trop.
Le risque est de lui mettre trop de pression, ou de lui faire prendre la grosse tête alors même qu'il n'est pas encore en mondial.
Si on cumules les deux, il risque de se brûler les ailes.

Je souhaite vraiment qu'il fasse une saison 2015 "modeste", qui irait de top15 au début à top 3 à la fin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicus

avatar

Nombre de messages : 190
Age : 33
Localisation : Namur (Belgique)
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: Bilan de la saison MotoGP 2014   Dim 23 Nov - 21:11

Comme Henry, je partage l'avis exprimé par Saarinen dont je salue la capacité à vulgariser des données techniques (sur les machines, les styles de pilotages,...), les rendant totalement compréhensibles pour les néophytes.

saarinen a écrit:

(...)
La demande de Rossi auprès de Yamaha va dans ce sens, et la version M1 2015 a un châssis et un bras arrière sans doute moins rigide qu'il ne l'était en 2014, ce qui a paru enchanter "leur pilote".(...)

Juste une question comme ça en passant :
Était-ce volontaire ou non....Tu as écrit "leur pilote" au singulier... Il n'y a que Rossi qui a apprécié le nouveau châssis ? Ou c'était également le cas pour Lorenzo ?
Je me disais que, leurs styles de pilotage étant assez différents, peut-être n'auraient-ils pas les mêmes ressentis (goûts) concernant la rigidité du châssis ?








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saarinen
Almanach technique
avatar

Nombre de messages : 1905
Age : 72
Localisation : Boën, dans la Loire
Date d'inscription : 05/02/2007

MessageSujet: Re: Bilan de la saison MotoGP 2014   Dim 23 Nov - 21:31

Je me suis sans doute mal exprimé.
Lorenzo et Rossi ont dans le principe le même traitement chez Yamaha, et il n'y a pas de premier et de second pilote.
Cà, c'est la théorie.
Tu relèves à juste titre les différences de pilotage entre eux, et probablement des demandes a Yamaha qui peuvent diverger quant à l'évolution de leurs machines.
Il ne fait aucun doute pour moi que Rossi manœuvre pour avoir un statut officieux de premier pilote pour avoir auprès de Yamaha toutes les évolutions que Galbudera demandera l'an prochain. Cela ne veut pas dire que Jorge sera laissé de coté, mais si les développements doivent diverger à un moment pour les deux pilotes, Rossi veut obtenir ce qu'il demande.
Le fait d'affirmer qu'il visera le titre l'an prochain, mais aussi de s'être impliqué totalement pour finir le championnat devant son coéquipier montre que Rossi veut avoir ce leadership, et qu'il soit officieux voir confidentiel ne le dérange pas si il est réel, et s'il obtient au plus vite ce qu'il demande.
C'est mon analyse, on peut ne pas être d'accord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://woshhhh.fr
Nicus

avatar

Nombre de messages : 190
Age : 33
Localisation : Namur (Belgique)
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: Bilan de la saison MotoGP 2014   Dim 23 Nov - 21:53

Je pense comme toi, Rossi veut avoir ce qu'il demande ; surtout que la relation avec Galbusera a porté ses fruits alors qu'il ne s'agissait que de leur première année de collaboration.
Mais concernant le châssis 2015 testé à Valence, Lorenzo l'appréciait aussi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saarinen
Almanach technique
avatar

Nombre de messages : 1905
Age : 72
Localisation : Boën, dans la Loire
Date d'inscription : 05/02/2007

MessageSujet: Re: Bilan de la saison MotoGP 2014   Dim 23 Nov - 22:34

Oui, pour l'instant, il n'y a pas de divergence entre Jorge et Valentino pour le développement de la M1, mais ils n'ont pas la même motivation, donc il en sera autrement pendant le déroulement de la saison 2015. Jorge veut pouvoir piloter la M1 comme il aime en fonction de son style de pilotage. Rossi lui observe continuellement Marquez et essaye de comprendre ce qui fait la force de son pilotage. Il a comme objectif d'être a même de le contrer dans toutes les phases de son pilotage, soit par la modification de son pilotage, soit par l'évolution technique de sa machine. Rossi a parfaitement compris que sa machine n'avait pas un châssis aux capacités de flexion suffisante dans de nombreuses circonstances, surtout dans les enchainements de virages serrés. Ces modifications de rigidité sont très complexes car il s'agit de rigidité différenciée des différents éléments de l'ensemble, bras oscillant compris, afin de ne pas affecter le comportement a haute vitesse.
ET je pense que Yamaha a compris la stratégie de l'italien et y adhère d'autant plus volontiers que Lorenzo est encore un peu dans le désarroi face à Marquez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://woshhhh.fr
Laurent74



Nombre de messages : 307
Age : 35
Localisation : Yaute
Date d'inscription : 11/02/2012

MessageSujet: Re: Bilan de la saison MotoGP 2014   Lun 24 Nov - 11:53

Henry j'ai bien compris que ton chouchou c'était Marquez, et que comme le mien ca fait plus de 14 ans que c'est le même on tombera jamais d'accord Very Happy

Quand je parlais de domination je ne parlais pas de nombres de victoires mais de points au classement final du championnat (j'aurais du préciser) on voit qu'avec les écarts de points l'avantage à Marquez est la, mais il n'est pas humiliant pour les autres, comme ca eu été le cas certaines années avec des écarts de plus de 100 points entre le premier et le deuxième.
Je trouve dans ce classement final, que seul Rossi a progressé par rapport à l'année dernière et que Lorenzo et Dani ont plutot stagnés, voir eu vraiment du mal en début de saison (pour lorenzo)

Marquez ne me parait pas mieux que l'année dernière, même je dirai qu'il montre des failles face a son pilote modèle, pertes plusieurs fois de l'avant (ca doit être le seul truc que l’électronique ne gère pas encore, valable pour tout les pilotes), décisions en courses parfois bizarres (le gp sous la pluie).

2015 sera une saison peut être bien équilibre entre yam et honda, vu que les constructeurs vont devoir reprendre l’électronique en 2016.

Pour revenir dans le fil des derniers post, Les grandes directions pour le changement de la yamaha avec l'identification des points négatifs de l’actuelle (négatifs disons différents par rapport a la honda) cela semble être machine arrière en quelque sorte pour la yam non ?
N'est ce pas ce genre de configurations châssis rigide, centrage avant et élevé qui convient le mieux a Lorenzo ? Le majorquin va devoir changer de style ou prévoir une nouvelle moto pour 2016 car si elle ne lui convient pas et que de toute façon comme saarinen je pense que c'est rossi qui prend la tête du développement, Lorenzo va souffrir pour 2015, l'excuse des pneus ne tiendra pas toute la saison !
Ne pas reprendre le titre a marquez cette année, face a la machine de guerre Rossi avec son expérience, son aura, son sponsoring ... sans résultats ca va être dur !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saarinen
Almanach technique
avatar

Nombre de messages : 1905
Age : 72
Localisation : Boën, dans la Loire
Date d'inscription : 05/02/2007

MessageSujet: Re: Bilan de la saison MotoGP 2014   Lun 24 Nov - 13:19

Lorenzo est très fort, et personne ne le sous-estime. Il a un grand talent, mais un complexe terrible qui le perturbe face à Marquez et surtout Rossi. Mais l'an prochain, Lorenzo sera redoutable et posera beaucoup de problèmes a Rossi qui ne voudra pas perdre de gros points face à Marquez. Lors des derniers essais, Lorenzo a beaucoup apprécié le nouveau châssis, et la répartition des masses n'est pas un problème puisqu'elle est réglable.
Lorenzo sera là en trouble fête dans le duel Marquez Rossi, j'en suis a peu près certain, et Rossi en est également persuadé. A ce titre, Marquez aura la vie
plus facile avec son coéquipier qu'il domine totalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://woshhhh.fr
Henry
L'homme de glace
avatar

Nombre de messages : 1195
Age : 60
Localisation : Centre
Date d'inscription : 22/12/2007

MessageSujet: Re: Bilan de la saison MotoGP 2014   Mar 25 Nov - 4:45

Laurent74 a écrit:
Henry j'ai bien compris que ton chouchou c'était Marquez, et que comme le mien ca fait plus de 14 ans que c'est le même on tombera jamais d'accord Very Happy
Tu te trompes, MArquez n'est pas mon "chouchou", mais je trouve étonnat que l'on remette en cause son talent. Il a démontré par ses résultats, sa supériorité. Et si l'écart de points te paraît faible, cela représe pas loin de 3 victoires tout de même.
Et puis 67pts d'avance devant un pilote comme Rossi, c'est pas rien, surtout avec 3 boulettes dans la saison (Misano, Aragon et Philipp Island).

Comme toi, j'ai un grand respect pour Rossi, et j'admire son "retour", dont je n'ai jamais douté.

Si je devais avoir un "chouchou", ce serait plutôt Lorenzo, dont j'adore le style ! Certes, il n'a pas le charisme de Marquez ou Rossi, mais il faut lui reconnaître un frnac parlé, et une constente remise en cause.

En ce qui concerne les choix techniques de châssis ou autre chez Yamaha, selon moi, tant que Yamaha aura les moyens, les deux pilotes seront servis suivant leurs désirs. Ensuite s'il devait y avoir un choix basé sur une réflexion sur le long terme, on pourrait imaginer que ce soit Lorenzo qui ait les faveurs de Yamaha.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bilan de la saison MotoGP 2014   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bilan de la saison MotoGP 2014
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Saison 2013-2014
» Saison 2013 2014
» Calendrier ProD2 (saison 2013-2014)
» Le programme de la 38ème journée et dernière de L1 pour cette saison 2013 /2014 SC BASTIA / FC NANTES samedi 17 MAI 2014
» Bilan de la saison 2013-2014

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MGP Passion Grands Prix :: 1 - Forum MGP - Les courses sur circuit, passion avant tout ! :: Transferts, rumeurs et potins...-
Sauter vers: